Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mer salvatrice

"Revoir ces sombres heures où je n'écoutais que du tango, prostré dans ma chambre, face à la mer dont la vue m'apaisant,  m'empêchait de prendre une quantité de petites pilules pour en finir. Etait-ce le spectacle lancinant des vagues, l'enchaînement des couches de soleil, des nuits sans lune, des heures d'écume qui me sauvait?"

In Libertango de Frédérique Deghelt

Commentaires

  • Au bord du gouffre, il y a eu la mer qui a sauvé sa vie.... Heureusement qu'elle était là. Bon après midi.

  • Merci de votre visite sur ces rivages, Elisabeth!

Les commentaires sont fermés.