Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Extrait de "Une mer de famille" de Gilles Martin-Chauffier, illustré par Nono

"On dirait que les vagues lèchent les îles comme de longues lèvres blanches et douces. Aussi pâle qu'une mousse ensoleillée, leur écume ressemble à la sueur des amoureux. A l'aube, au soleil levant, sous la caresse de la brise, l'eau ondule et scintille comme une flaque de mercure. L'été, il ne fait pas trop chaud. L'hiver, le froid n'est pas chez lui et ne s'installe pas. Au fond, on n'a que deux saisons : un merveilleux printemps et un long automne tout en douceur."

Commentaires

  • Cet extrait est très beau. Très poétique. Cela me conviendrait un merveilleux printemps et un long automne tout en douceur. Merci beaucoup et bonne soirée.

  • Je prends mon temps pour les lire en les intercalant avec d'autres lectures... je vous tiens au courant par la liste ci-contre! Merci de vos visites et vos commentaires ci-dessous, à bientôt et bon week-end.

Les commentaires sont fermés.